mardi 24 avril 2018

les fils du père pour la poésie du mardi de Lydie




Depuis peu, la SNCF a disposé des distributeurs de lecture dans certaines gares.C'est gratuit et on peut choisir la longueur du texte entre trois possibilités...
La gare de Rennes en c e moment en total réaménagement ne présentant aucun intérêt, j'ai été ravie de trouver ce distributeur pour occuper un peu mes 2H d'attente, d'autant que j'ai trouvé le poème très beau et inattendu,parlant et d e maternité et de rugby...J'en ai choisi des extraits car il est long (je reconnais , en le tronquant, que j'en change un peu la spécificité ...)
Si vous souhaitez le lire entièrement, c'est ici:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-fils-du-pere


Extraits de "les fils du père" de Rakshalalouve

C’est l’histoire de John, le fils
Qui aime le rugby,
Amour d’homme, venu, de plein fouet,
Comme un choc amoureux,
Comme une fille merveilleuse qui dort blottie dans sa tête,
Qui le fait lever la nuit
Qui lui donne
À moitié endormi
Encore groggy de rêves,
Un baiser doux,
Plume douce
D’un baiser de métisse.
Sa passion est grosse comme un cigare de La Havane,
C’est une force qui l’a capturé
Fameuse, rude et immense,
Rêve de mâle
Au simple passé d’enfant fougueux et joyeux.
C’est bon de mettre au monde des enfants forts et sages
Comme des lions.
Courage et fraternité
Sont les emblèmes du rugby,
Jouer c’est combattre,
Aussi fort, aussi pur
Que Mel Gibson dans Braveheart.
(...)
Est-ce que par ce ballon,
Qui se tient droit,
Bousculant Colomb,
Ses idées fades de tueuses en balles de mousqueton,
Je parviens à vous dire :
« Fils du Père,
Lycaons d’Afrique ;
Frères d’ours blancs,
Porteurs de pierre
De la Grande Muraille de Chine
Par le ciel teint du soleil d’Alger,
Bleu de France mélangé au blanc de l’Antarctique,
Et le vert émeraude de vos racines
Fils et encore fils du fils prodigue, aux quatre couleurs,
Que Dieu me crie, sous ses formes multiples,
Qu’être mère, d’un joueur de rugby,
C’est seulement regarder,
Et ne jamais tenter, en jetant pourquoi,
Entre le ballon et lui,
De lui prendre sa vie. »

jeudi 19 avril 2018

recettes 2018 avec de l'ail des ours

Par chez moi on voit la fin de l'ail des ours,il est presque entièrement en fleurs et même si elles sont absolument comestibles, des fleurs blanches dans ma nourriture n'ouvrent pas mon appétit...J'ai donc cueilli en plusieurs fois des feuilles et tiges quand la plante était toute jeune et toute tendre fin mars, et j'en ai cuisiné , puis congelé d'autres...

Cette année pour changer un peu, j'ai fait
des tartes salées
*ail des ours/camembert(une tuerie)
**ail des ours/lardons/curcuma (pas mauvais du tout)
une fois cuites, je coupe mes tartes en quatre    six, je les congèle et les ressors les soirs où je n'ai pas d'idée,avec un légume vert, des crudités, de la salade, au choix....

et des galettes d'avoine complète et ail des ours
j'ai pris la recette au dos de mon paquet d e flocons d'avoine (galettes de courgettes) et remplacé les courgettes par 3 grosses poignées d'ail des ours finement coupées en lanières
Soit:
80 g de flocons détrempés 5mn dans 10 cl de lait (de vache, de chèvre, ou lait végétal)
Y mélanger 2 oeufs+l'ail des ours ramolli à la poêle avec 1 échalotte finement émincée et blondie en même temps,sel , poivre, épices si vous voulez(j'ai ajouté des graines moulues:lin,chia,chanvre-optionnel-)

Dans une poêle chaude, déposer une cs 1/2 du mélange,aplatir un peu,cuire sur les deux faces,recommencer jusqu'à vider le saladier...

Perso, je les congèle 2 par 2 et les ressors le soir avec une salade ou des crudités variées...





petites précisions:
***on vérifie que le terrain où on ramasse les herbes (ici l'ail des ours) est exempt de pollution évidente, pas près d'animaux en pâture, ou du purin,pas près d'une décharge ou de carcasses métalliques.,ni près de jardins utilisant des produits chimiques..etc....)
on nettoie soigneusement plusieurs fois à l'eau vinaigrée
on laisse sécher
***il y a toujours la possibilité , quand vous consommez des herbes ou plantes sauvages, que vous y soyez allergique, si vous avez une propension aux allergies...Ben oui, faut le savoir...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°pour ce qui est des flocons d'avoine entière, on les prend bio pour la bonne raison qu'on n'a pas envie de manger du pesticide à gogo et autres trucs chimiques pourris ...
Voila, c'est tout pour moi^^



samedi 14 avril 2018

La tribune des offices pour le tableau du samedi de Lydie

Cet article est ni plus ni moins un remix d'une présentation sur un réseau social ,c'est donc ici un emprunt mais comme je cite ma source et que je ne prétends pas avoir fait le travail toute seule comme une grande, vous voudrez bien m'absoudre!

C'est en allant sur Touitoui, le réseau social au piaf bleu que je suis tombée sur le tableau "la tribune des offices"et sur le lien que je donne en dessous...Je ne fais que retransmettre, absolument fascinée par ce travail de précision extraordinaire de l'artiste!
 Le twitt que je reblogue ici a pour auteur Marielle J.PdeG,dont les connaissances partagées me ravissent,et c'est à elle que mon article a été emprunté .

Il s'agit d'une huile sur toile de 123,5 × 154,9 cm, qui représente la face nord-est de la Tribune des Offices du palais des Offices de Florence, lieu d'exposition privilégié des meilleures œuvres détenues par les Médicis en leur temps(citation Wikipedia)
toutes autres infos là:https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Tribune_des_Offices
sur l'oeuvre de Johan Joseph Zoffany peinte entre 1772 et 1777

Si vous allez là:
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:The_Tribuna_of_the_Uffizi_(1772-78);_Zoffany,_Johann.jpg

vous pourrez, en déplaçant la souris sur les oeuvres , en lire les titre et auteurs...


L'oeuvre,la voici dans son époustouflant foisonnement:(ce n'est pas sur celle ci qu'il faut cliquer^^)



d'autres exemples du même acabit donnés par la touiteuse là:
http://publicdomainreview.org/collections/art-in-art/
c'est vraiment extraordinaire d'un point de vue technique!!!non?

mercredi 11 avril 2018

berlingot nantais

Comme je le disais à une amie:
             Il est
sublimement sublime
magnifiquement magnifique
superbement superbe!
je suis prête à l'encadrer, mon magnifique berlingot nantais!
image chez wiki de Stefan Le Dû


non, pas celui ci, celui là:
 réalisé par mes petites mimines à Nantes lors d'un atelier-couture spécial "débutants"...J'ai mis "débutants" car si nous étions 4 élèves, il y avait parité,avec deux messieurs dont un qui avait déjà fait des rideaux en velours à la MAC,certes novice pour la couture à la main mais bien plus doué que moi pour le reste....
Bon, je suis hyper contente d e moi ,je ne vous dirai pas que c e berlingot de 9cmX9, je l'ai fait en plus de 2H,ni qu'à en croire le nombre d e berlingots qui trainent sur le net, j'étais sûrement la seule au monde à n'en avoir encore jamais réalisé!
Tant pis pour les copines qui fêtent leur anniversaire à la fin du mois ou m'invitent à déjeuner cette semaine, elles auront droit à leurs berlingots emplis de lavande pour mettre dans leur penderie!
Ouiiiiii!
Cet article est dégoulinant d'auto satisfaction.
Voyez comme je m'auto-félicite, m'auto- admire,m'auto-congratule!!!!

AH!!!!Il est beau,il est beau mon berlingot!

mardi 10 avril 2018

Le phare aux oiseaux pour le poème du mardi de Lydie

C'est le choix d'un élève de CM2, qui a sélectionné ce poème de Prévert pour l'apprendre "par coeur" et le réciter devant sa classe...
Chez Prévert, souvent,on frôle le pire, on croit y réchapper, et puis...non....





Le gardien du phare aime trop les oiseaux



Des oiseaux par milliers volent vers les feux
Par milliers ils tombent par milliers ils se cognent
Par milliers aveuglés par milliers assommés
Par milliers ils meurent

.
Le gardien ne peut supporter des choses pareilles
Les oiseaux il les aime trop
Alors il dit Tant pis je m'en fous !

Et il éteint tout

Au loin un cargo fait naufrage
Un cargo venant des îles
Un cargo chargé d'oiseaux
Des milliers d'oiseaux des îles
Des milliers d'oiseaux noyés.

samedi 7 avril 2018

Bazille,pour le tableau du samedi chez Lydie

Je vous le dis, on ne se marre pas énormément chez les bourgeois en famille,à la fin du 19° s. même si le cadre est champêtre et agréable,à l'abri d'un soleil méridional trop éprouvant,dans le bruissement ombreux des arbres-refuges, l'ambiance n'est pas à la grande décontraction...
Mais regardons de plus près cette "réunion de famille" de Frédéric Bazille, peintre du tout début de l'impressionnisme, le peu d e temps qu'il fut peintre...
Notons toutes les interactions  ,les postures, les expressions,et comme cette galerie de portraits est magnifiquement travaillée...
J'aime moins l'ensemble chapeau/canne/fleurs que je trouve peu crédible mais pour le reste j'admire les détails..
Souriez, le petit oiseau va sortir^^




Il s'agit de "Réunion de famille "dit aussi "Portraits de famille",huile sur toile datée de 1867,de Frédéric Bazille (1841-1870)_Dim. 152X230
Oui vous avez noté que le peintre est mort très jeune;bien qu'exempté de service militaire il s'était engagé dans les zouaves en 1870 et mourut de deux balles dans la poitrine,"un homme bon, un artiste éclairé qui ne méritait pas de mourir" (dixit Zola_mais qui "mérite" d e mourir ainsi et si jeune????)...
Comment je le sais?j'ai lu "le balcon" de Cécile Delîle, offert à mon anniversaire par Point deceriseviolette ,un petit bijou au langage ciselé, sur Manet et Berthe Morisot et la bande des Impressionnistes in situ...J'y trouverai d'autres sujets pour le tableau du samedi....


Trouvé:cet article que j'aime beaucoup pour analyser le tableau...

http://mieux-se-connaitre.com/2013/05/reunion-de-famille-de-bazille-complement/

écrire ici votre email