samedi 31 mars 2018

KERGA pour le tableau du samedi de Lydie

Aujourd'hui,retour à Roscoff et dans la sublime baie de Morlaix pour croiser le fantôme de Kerga, autre âme perdue,après Tristan Corbière,mais conviviale,peintre touche à tout et étonnant.

J'aime dans ce tableau les éléments soulignés de sombre,les couleurs étranges,l'atmosphère de légendes, peut être une façon de restituer l'âme bretonne...Mais parfois...d'autres tableaux....j'aime moins....

Si vous voulez en apprendre plus sur sa vie, là:
http://www.roscoff-quotidien.eu/kerga00.htm

voir plus d'oeuvres:
https://www.flickr.com/photos/roscoff-quotidien/309596877/in/photostream/lightbox/

 

jeudi 29 mars 2018

Au vieux Roscoff,de Tristan Corbière




 

 

Trou de flibustiers, vieux nid
A corsaires ! - dans la tourmente,
Dors ton bon somme de granit
Sur tes caves que le flot hante...



 

Ronfle à la mer, ronfle à la brise ;
Ta corne dans la brume grise,
Ton pied marin dans les brisans ...
- Dors: tu peux fermer ton oeil borgne
Ouvert sur le large, et qui lorgne
Les Anglais, depuis trois cents ans.



 

-Dors, vieille coque bien ancrée;
Les margats et les cormorans
Les margats et les cormorans
Tes grands poètes d'ouragans
Viendront chanter à la marée ...

 

- Dors, vieille fille-à-matelots ;
Plus ne te soûleront ces flots
Qui te faisaient une ceinture
Dorée, aux nuits rouges de vin,
De sang, de feu ! - Dors... sur ton sein
L'or ne fondra plus en friture.










 


- Où sont les noms de tes amants...
- La mer et la gloire étaient folles ! -
Noms de lascars ! noms de géants !
Crachés des gueules d'espingoles...

 

Où battaient-ils, ces pavillons,
Echarpant ton ciel en haillons !...
-Dors au ciel de plomb sur tes dunes...
Dors : plus ne viendront ricocher
Les boulets morts, sur ton clocher
Criblé-comme un prunier-de prunes...

 




 

- Dors : sous les noires cheminées,
Ecoute rêver tes enfants,
Mousses de quatre-vingt-dix ans
Epaves des belles années...




.............................................................
Il dort ton bon canon de fer,
A plat-ventre aussi dans sa souille.
Grêlé par les lunes d'hyver...
Il dort son lourd sommeil de rouille,

- Va : ronfle au vent, vieux ronfleur,
Tiens toujours ta gueule enragée
Braquée à l'Anglais !.. .et chargée
De maigre jonc-marin en fleur






 

 

 

 

mardi 27 mars 2018

Tristan Corbière pour le poème du mardi de Lydie

Poème hors thème ce jour pour le poème du mardi de Lydie:

Un médaillon représentant son profil orne l'ancienne demeure(à présent station météo) de sa famille à Roscoff,où Tristan Corbière,poète né et mort à Morlaix(1845/75) dormait et écrivait dans un canot.
Il faut bien dire que les Roscovites eurent dans l'ensemble quelque mal à apprécier la personnalité tourmentée et hors norme de ce poète "maudit"...
Il est pourtant devenu,au fil des décennies, un des hommes célèbres dont la cité corsaire se vante,un peu tard il est vrai!








CHANSON EN SI



Si j’étais noble Faucon,
Tournoierais sur ton balcon…
— Taureau : foncerais ta porte…
— Vampire : te boirais morte…
Te boirais !

— Geôlier : lèverais l’écrou…
— Rat : ferais un petit trou…
Si j’étais brise alizée,
Te mouillerais de rosée…
Roserais !

Si j’étais gros Confesseur,
Te fouaillerais, ô Ma Sœur !
Pour seconde pénitence,
Te dirais ce que je pense…
Te dirais…


Si j’étais un maigre Apôtre,
Dirais : « Donnez-vous l’un l’autre,
Pour votre faim apaiser :
Le pain-d’amour : Un baiser. »
Si j’étais !…

Si j’étais Frère-quêteur,
Quêterais ton petit cœur
Pour Dieu le Fils et le Père,
L’Église leur Sainte Mère…
Quêterais !

Si j’étais Madone riche,
Jetterais bien, de ma niche,
Un regard, un sou béni
Pour le cantique fini…
Jetterais !

Si j’étais un vieux bedeau,
Mettrais un cierge au rideau…
D’un goupillon d’eau bénite,
L’éteindrais, la vespre dite,
L’éteindrais !


Si j’étais roide pendu,
Au ciel serais tout rendu :
Grimperais après ma corde,
Ancre de miséricorde,
Grimperais !

Si j’étais femme… Eh, la Belle,
Te ferais ma Colombelle…
À la porte les galants
Pourraient se percer des flancs…
Te ferais…

Enfant, si j’étais la duègne
Rossinante qui te peigne,
Señora, si j’étais Toi…
J’ouvrirais au pauvre Moi,
— Ouvrirais ! —

samedi 24 mars 2018

Le voyageur au-dessus de la mer de nuages,pour le tableau du samedi de Lydie


J'avais déjà présenté il y a quelques années un tableau de Caspar David Friedrich, peintre allemand(1774 /1840) de la période romantique.
Aujourd'hui je vous présente "le voyageur au dessus de la mer d e nuages", 1818(?),huile sur toile(env.98X74 cm),probablement le symbole de l'Homme face à l'immensité dramatique de son destin,en tout cas un homme de dos arrivé au sommet contemplant l'étendue sauvage et vide devant lui...
J'aime ce vide qui s'ouvre pourtant sur d'autres horizons cachés,cette atmosphère pure ,préservée,que le regard scrute mais ne peut que deviner,voire imaginer...








vendredi 23 mars 2018

bleu turquoise ou bleu turquoise?

Bleu turquoise, bleu turquoise ou bleu turquoise?
que préférez vous?
ah!Bleu turquoise?
Bon, d'accord!



pointe de Perharidy


au fond:ile de Batz



Devant Kerlena


ROSCOFF!

samedi 3 mars 2018

C'est le boxon,pour le tableau du samedi de Lydie

Oui c'est le boxon, le bazar,le chahut total, mais qu'est ce qu'ils ont donc dans la peau, je vous jure?!!
et puis que fait l'instite?il a peur de sa classe?
il va sévir?
ou grimper lui aussi sur le globe pour un voyage intercontinental?

Je suis émerveillée et hilare devant ce tableau...
Émerveillée devant le travail de l'artiste,les positions, les habits les mimiques des garnements, tous ces détails sur les pupitres, au sol, sur les murs,la tâche lumineuse au centre: ce petit phénomène assis glorieusement sur la Terre!

Hilare devant le sujet et c e"voyage" sur le globe, ah bande de chenapans!allez, on conjugue "obéir et rester sage" à tous les temps de l'indicatif et vous ferez signer par vos parents!!!!!

Il s'agit d'un tableau d'André Henri Dargelas,peintre bordelais du 19eme siècle,"Dargelas et ses étudiants se sont consacrés à une représentation saine et pure des classes sociales. Les thèmes principaux sont les scènes de la vie quotidienne, avec une préférence pour la représentation des enfants. En particulier, le thème récurrent de l'école indique l'importance que l'artiste attribue à l'éducation de masse."(citation de wikipedia)

(je ne sais ce qu'est une représentation SAINE et PURE des classes sociales et en ce qui concerne la promotion de l'école, pour moi-qui ne suis pas née au 19° s....-ce tableau est plutôt une contre pub et plutôt la promotion d'une bonne rigolade entre condisciples indisciplinés!)
J'ai trouvé çà sur Dargelas:
http://www.burlington.co.uk/artist-biography/andre-henri-dargelas.html 

et sinon sachez que ce tableau s'est vendu chez Christie's  21 000 euros en Juin 2016...


jeudi 1 mars 2018

Beau Malheur








Trace partagée de l'atelier chant du 23 Février,un atelier plein d'émotions...
çà fait du bien^^

écrire ici votre email