mardi 5 septembre 2017

une histoire d e truffe pour le mardi poésie de Lady Marianne

Je ne sais si c'est un GRAND poème mais en tout cas, il est drôle, bien qu'un peu...acide....
Apparemment un extrait...
Rien à dire sur l'auteur, je risquerais de me tromper.Lucien Boyer , celui que je "connais" était un chanteur marrant d e l'époque d e mes grands- parents et du coup je connais à l'oreille certaines de ses chansons, mais je ne jurerais pas qu'il s'agit d e lui...J'ai fouiné un peu sur le net pour en savoir plus et sur le poème et sur le poète mais vainement...

Bon,Lydie, tu as le poème, pour la truffe, tu attendras....!
je l'ai trouvé là, où il y a aussi d e belles explications sur c e met royal
https://www.lapataudiere.com/FR%2005%20Truffe.htm

Donc, les voilà partis, tous deux, vers la truffière
L'homme porte un bissac et un bâton ferré
Le cochon, moins heureux, porte une muselière
Il ne pourra croquer ce qu'il aura flairé !
Tout à coup, en fouillant la terre nourricière,
Le cochon met à jour le trésor espéré
Et l'homme, froidement cache en sa gibecière
Le cryptogramme exquis que l'autre a déterré !
Ah, pense l'animal, drôle de récompense ! …
Le plus cochon des deux n'est pas celui qu'on pense !
Il m'invite au banquet et me met un bouchon !
Mais l'homme qui possède une âme de Tartuffe
Le caresse en disant : " Oui, tu l'auras, ta truffe. "
Et quand vient la Noël, il truffe le cochon …
Lucien Boyer.




9 commentaires:

  1. Ak si c'était un chien truffier à la place...le poème ne finirait point ainsi, enfin je l'espère !!! La truffe noire, les oeufs devront bien se tenir cette année pour la mériter ;-) jill

    RépondreSupprimer
  2. Oh ! Quelle fin, alors !!! Bon mardi Evelyne ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  3. hoo le pauvre cochon !!
    c'est cruel je trouve-- vu de cette façon , c'est un compagnon !
    merci pour ce poème original !
    bon mardi- bisous-

    RépondreSupprimer
  4. Ton article est truffé de malices !

    RépondreSupprimer
  5. Je sais qu'il existe des truffières en Haute-Marne mais j'ignore où et quand on voit les prix, on n'a pas envie de savoir.

    RépondreSupprimer
  6. c'est pas sympa pauvre cochon"Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Pauvre cochon ! Au lieu d'être récompensé il va être mangé !

    RépondreSupprimer
  8. Truffé de bonnes idées ce texte !

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email