mardi 7 mars 2017

Pierre de Marbeuf pour le poème du mardi de Lydie

À Philis


Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage,
Et la mer est amère, et l'amour est amer,
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux, qu'il demeure au rivage,
Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,
Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,
Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,
Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,
Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes. 



1596/1645....Ce sont les dates de naissance et de mort de Pierre de Marbeuf...et pourtant,alors qu'il nous est si éloigné dans le temps, ce poète, dans l'oeuvre citée,est ,à mon sens, infiniment moderne dans la forme....dans la recherche d'assonances et de jeux avec les mots...Le sujet quant à lui, "il n'y a pas d'amour heureux" comme dira un autre poète, est depuis ,vu et revu, mais l'ensemble est harmonieux dans la forme et l'idée de mêler et l'amour et la mer ne me parait pas amère à lire.......Voila pourquoi je vous le présente.

12 commentaires:

  1. Ah oui je le connaissais ce Marbeuf ci, la Philis en aura été comblée à sa lecture, j'espère, merci mamaz' bises

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ce poème, je le savais par cœur, je le présentais à mes ékèves; c'est fort et beau à la fois. C'et habile et proche comme tu le soulignes. Merci infiniment!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est amusant parce que c'est un poème que j'ai partagé il y a peu pour le faire découvrir à des ados^^

    RépondreSupprimer
  4. je ne connaissais pas celui-ci-
    des jeux de mots en effet, parfait pour les ados du com ci-dessus-
    bon dodo ! je suis venue par Google pas reçu ton article-
    Bisous- fait de beaux rêves-

    RépondreSupprimer
  5. Merci de me le faire connaître

    RépondreSupprimer
  6. J'aime ce poème d'une autre époque et pourtant il paraît si contemporain.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  7. Joli poème mais un peu défaitiste. Bonne soirée;-)

    RépondreSupprimer
  8. Quel beau poème!! Participant à l'aide aux devoirs des enfants, je suis souvent étonnée (je ris sous cape) comme un enfant peut réécrire un poème, je n'imagine pas leur faire réciter celui-ci, mais quel gymnastique de mot et de sens!!

    RépondreSupprimer
  9. Merci du partage Evelyne ! Je ne connaissais pas ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  10. C'est un très bon choix. Je ne connaissais pas ce poète mais il joue avec les mots d'habile manière. Bisous

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email