mardi 21 mars 2017

haïku pour le poème du mardi de Lydie

Même le bruit de la cascade
S’est affaibli -

Le chant des cigales.

(Chiyo-Ni_1703-1775,poétesse et peintre japonaise)





je vous avais promis un petit poème, voila, c'était un haiku...et que vogue votre imaginaire, porté par l'essence des mots



11 commentaires:

  1. La puissance du Haïku ne faiblit pas.

    RépondreSupprimer
  2. Très beau, et pourtant la traduction est difficile puisque chaque mot est important dans un poème si court.

    RépondreSupprimer
  3. joli haiku-
    cependant ce serait- 5-7-5
    là ça commence par 7 ?
    pas facile la traduction-- je pense que c'est la cause-
    plus petit on ne peut pas-
    merci-
    Bisous-

    RépondreSupprimer
  4. Ah le haïku... Si la cascade veut entendre le chant des cigales, elle baissera d'un ton... ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Evelyne. Je n'y connais rien haïku mais j'aime le chant des cigales et le murmure des cascades...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai jamais rien compris aux haïkus ... ce n'est pas qu'une question de pieds, c'est beaucoup plus complexe que ça ... bref, je me contente de lire et d'essayer de délier le sac de nœuds que si peu de mots peuvent engendrer.
    Bisous ... (ne compte pas sur moi pour une explication de texte ! lol !)

    RépondreSupprimer
  7. Bonne toute fin de ce jour Evelyne ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  8. Un peu hermétique pour moi!! je réfléchis.....

    RépondreSupprimer
  9. Il est sûr que lorsque le chant des cigales s'y met !! la cascade on ne peut plus entendre !!
    :)
    j'en conviens :)
    un beau jour d'été en randonnée nous regrettions de ne pas avoir de boules quies tellement le son était fort !
    ;)
    gros bisous
    cricket

    RépondreSupprimer
  10. ahh mais je vois que jilou pense l'inverse de moi !! lolll ...
    elle doit avoir raison ;)

    RépondreSupprimer

et vous, qu'en dites vous?Laissez votre commentaire,merci^^

écrire ici votre email