vendredi 25 mars 2016

palapalapala...tsointsoin

Faire la cloche à Pâques
Faire la mamie et nounou ensuite
et garder aussi le chat de Fifille
puis encore la nounou pendant les vacances
qui arrivent
au galop....
du coup,mis à part un article programmé début avril, point sur le net avant au moins le 15/4.... 
@vite^^

lundi 21 mars 2016

Odyssea Nantes 2016, une déferlante rose sur la ville!

Dimanche 20 mars avait lieu la dixième rencontre Odyssea à Nantes.
Odyssea, quesaco?
une asso partout en France qui oeuvre pour ramasser d e l'argent pour la lutte contre le cancer du sein.
Vous payez onze euros, vous avez droit à un beau T.shirt et à un dossard(5 euros si vous vous inscrivez juste avant la marche mais pas de tshirt....)et le droit de participer à une marche de 5km "allure libre" ou alors des courses avec montée au podium si....
                   C'est une immense vague rose qui envahit le quartier,13000 participants prévus dans la joie et la bonne humeur (en fait,14 400....),seul ,à deux ,en famille,avec des potes,des collègues ou représentants d'entreprises ou d'associations soutenant le projet ....
Tous et toutes dans nos beaux t.shirts roses qui cette année n'affichaient pas la marque TENA bien en vue sur le devant,ouf, merci!!!!!!
Ma copine randonneuse-trekkeuse d e tous les dangers m'a accompagnée, c'était cool et vraiment une marche sympa , familiale et tout, avec ici et là quelques groupes de musiciens pour nous encourager et un ciel d'un bleu pur ....







http://www.odyssea.info/les-chiffres-du-cancer-du-sein/


Pour ceux qui pensent non sans raison hélas parfois, "oui mais on ne sait pas où va notre argent":
Texte suivant venant directement du site d'Odyssea -Nantes, avec ,dessous, les dates près d e chez vous....

"Fonds collectés grâce à Odyssea Nantes

81 300 euros collectés en 2015 !
Les fonds reversés en 2015 se répartissent ainsi : 40 000€ à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest- René Gauducheau, 38 300€ au Comité Loire-Atlantique de la Ligue contre le cancer et 3 000€ à l’association coup de coeur nantaise « Vivre Mieux le Lymphoédème ».
Depuis la première course, ODYSSEA a permis de collecter à NANTES 378 600 euros en faveur de la lutte contre le cancer du sein grâce à plus de 50 800 participants.
Depuis sa création ODYSSEA à donné un coup de pouce à 7 associations « coup de cœur » C’est ainsi que 7100 euros ont été reversés à:
  • Escale bien être
  • Apprends moi à manger
  • Association de promotion des soins palliatifs
  • Onco Plein Air
  • Vivre comme Avant
  • les Pink Dragons Ladies
  • Vivre Mieux le Lymphoédème.
De 2007 à 2011 ODYSSEA a accompagné l’implantation la « Maison de la Ligue » à Nantes et le lancement de son programme « Activité Physique et Soins Esthétiques en Oncologie » ainsi qu’un ensemble d’ateliers de bien-être.
En 2012/2013 le budget alloué à largement contribué à l’ouverture d’un Espace Ligue au sein de la Cité sanitaire de Saint-Nazaire ainsi que la déclinaison de l’offre de services nantaise sur ce secteur.
En 2014, toujours dans un souci de répondre à l’évolution des besoins des personnes malades, ODYSSEA a participé au financement de nouveaux ateliers concernant la remobilisation socioprofessionnelle et l’alimentation ainsi qu’à l’ouverture d’un nouvel Espace Ligue à la clinique Jules Verne.
Pour 2015 et aux moins pour les 2 années suivantes, ODYSSEA contribuera à la construction d’une offre de service de proximité sur l’ensemble du département, afin de répondre aux besoins des personnes éloignées physiquement et socialement de Nantes et de Saint-Nazaire.
Depuis sa première édition à Nantes, ODYSSEA a reversé 122 680 euros à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest – René Gauducheau. Ces fonds ont permis de soutenir et accompagner :
La recherche: En 2013, étude pilote « d’identification de nouveaux marqueurs protéomiques et génomiques dans le cancer du sein triple négatif » et en 2014 étude épidémiologique ayant pour objet de définir une éventuelle corrélation entre exposition aux polluants organiques persistants et le cancer du sein.
L’accompagnement du patient: en 2009 démarche « macrobiopsie sous IRM», prélèvement de tissu mammaire sous IRM pour un meilleur diagnostic du cancer du sein grâce aux échantillons prélevés. En 2011 au projet « Lotus » visant à permettre aux patientes atteintes d’un cancer du sein de rencontrer dans la même journée l’oncologue, le radiologue, le chirurgien. Durant cette même journée, une biopsie peut être pratiquée.
L’achat d’équipements: En 2008 un matériel de médecine nucléaire utilisé pour la recherche dans le domaine de l’immunothérapie. En 2010 d’un accélérateur de radiothérapie per-opératoire (1ère médicale française) permettant un traitement de radiothérapie au bloc opératoire en  simultané de l’intervention chirurgicale. En 2012 un « microtome », équipement d’analyse, de diagnostic et de tests thérapeutiques de haute technologie permettant de proposer immédiatement aux patientes atteintes d’un cancer du sein un traitement adapté et personnalisé.
En 2015, les fonds reversés contribueront à financer tout ou partie d’une étude visant à mettre en place un séquençage de nouvelle génération de l’ADN circulant pour caractériser et apporter une réponse personnalisée aux patientes traitées pour un cancer du sein triple négatif en contexte de rechute.

Cette année, c’est l’antenne nantaise de l’association « Vivre Mieux le Lymphoédème » qui sera accompagnée et encouragée.





Toutes les courses Odyssea(on peut s'inscrire sur le site)

Paris

1 et 2 octobre

Bayonne

17 avril

Chambery

21 mai

Dijon

5 juin

Brest

11 septembre

Toulouse

18 septembre

Auxerre

16 octobre

La Reunion

5 et 6 novembre

Fin de citation"



dimanche 20 mars 2016

François Cheng... pour le printemps

en une nuit
à l'insu des vivants et des morts
s'ouvre la terre au Désir


une, deux, trois,
           mille, dix mille
Implosions:fleurs!
Explosions:fleurs!


myriades de fleurs
         au rendez vous du visible
Miroirs aux miroirs tendus
présences aux présences
            révélées

qui était givre
            se découvre crocus
qui était neige
            se découvre prunus
-c'est moi cette couleur?
-et ce parfum,c'est toi?

-ah,mon col trop ouvert!
-ah,ces manches froissées...

soudain le silence se fait
au coup de gong fatidique

la terre scintillant de mille feux
s'offre au ciel étoilé

du fond de la nuit nuptiale
surgit la voix

gonflant le sein
ravivant le sang

proclamant le nom


Prin
      -temps!




(poême de François Cheng in "à l'orient de tout")

samedi 19 mars 2016

Ariel Piou,dit AOSTEN pour le tableau du samedi de Lydie

l
texte au dos du flyer
"Entre photographie et peinture, l'oeuvre d'Aosten met en scène les soudures et les teintes caractéristiques de la marine marchande.Vraquiers enfoncés, porte-conteneurs meurtris, chimiquiers éraflés à Rio de Janeiro, Honolulu, Lorient ou Saint-Nazaire..., l'artiste repère les blessures infligées aux flancs des cargos. Ode au mythe du renouveau, les images d'Aosten sont aussi allusion discrète et hommage aux femmes et hommes qui construisent les cargos."



les cargos çà vous cause?qu'est ce que çà vous dit?
à moi çà ne parle pas énormément....
c'est un souvenir d'enfance avec mon père,voir les mastodontes dans les bassins de radoub du port de Lorient pour leur "reloookage" ,encore plus immenses et effrayants sans la mer pour les manger un peu....
ce sont quelques coup de corne de brume(?) parfois quand un passe sur la Loire en bas de chez moi,selon le vent .... pourquoi certains cornent et pas d'autres?que signifie-si çà a un sens- le nombre de coups, je ne sais .....c'est pas mon monde....pas mon rêve...."çà ne" me trip pas" comme dit Fillainée....du coup je n'y connais rien....
c'est le quai de l'oubli  sur Trentemoult face au port de Nantes plusieurs cargos abandonnés par des armateurs sans âme avec cargaison et équipage, un cargo albanais ,l'équipage sans un sou,attendant que des histoires de légalité trouvent des solutions, et eux sans un rond, sans rien, on recevait à la maison certains d'entre eux,le dimanche on faisait une grosse bouffe chez nous,on plaisantait,on parlait, on venait boire un café chez le capitaine qui nous offrait en plus une banane comme on offre un diamant....çà a duré des mois cette affaire là....idem à St Naz....et ailleurs....
Le capitaine avant d e repartir m'avait offert une paire de chaussons brodés qu'il avait gardés pour sa femme, il avait tant insisté que j'avais accepté, c'était important....
Voilà à quoi je pense en voyant le mot CARGO....
est ce que çà me fait rêver d e voyages?pas plus que çà....
alors je me suis dit, bon, est ce que çà ne va pas me gonfler, cette expo?

et bien non....
ce sont des gros plans de carcasses, ou de cargos navigants, des blessures dans les tôles (c'est en tôle , un cargo??????),reconnues, magnifiées, "résilientes" dit Aosten....
De superbes photos, immenses,plus d'un mètre carré sur un pan de  mur çà vous émeut tant c'est surprenant...non pas seulement par la forme, la couleur mais surtout par l'histoire que çà vous oblige à vous raconter....
 J'ai énormément aimé!
sa démarche:
sur son site cliquer sur oeuvres pour visionner de quoi il s'agit


plus:
http://www.euromaritime.fr/fr/evenements/exposition.html


une fois encore je fais un article "sur l'art" sans aucun visuel,je trouvais çà orgueilleux de vouloir prendre en photos avec mon petit APN des photos artistiques, çà aurait rimé à quoi?et je n'ai pas mailé l'auteur pour avoir son autorisation de choisir deux oeuvres(mes deux préférées) pour illustrer mon blog, il vous reste à aller sur son site....

lundi 14 mars 2016

Si j'étais végétale (2) pour Khanel


En Mars si vous étiez végétal, nous susurre Khanel....

Si j'étais végétal je serais une grande vaste étendue ouverte sur d'autres paysages

herbes, fleurs sauvages,forêts,vallons, le soir y voir des biches et des sangliers avec leurs petits traverser l'étendue calme ....ailleurs.....ouvert vers l'ailleurs encore



Dans le Perche,ci dessous



 
ou une lande peut être,que l'on découvre s'ouvrant vers la mer après avoir arpenté les tournants et les déclivités d'un sentier douanier

(vers Erquy,22)


oui si j'étais végétale j'aimerais être une nature diversifiée s'ouvrant sur d'autres points de vue, un peu façon jeu d e plateaux pour un geek, laissant le promeneur découvrir un autre horizon, puis un autre encore, sans borne, sans obstacle,aussi sauvage que possible....





samedi 12 mars 2016

CHARLOTTE SALOMON pour le tableau du samedi de Lydie

J'avais vaguement entendu parler du livre "Charlotte" de David Foenkinos ,forcément il avait fait un tel foin à sa sortie!!!.
Mais je ne connaissais pas du tout le personnage principal.
Comme une blogueuse (clin d'oeil) en avait dit le plus grand bien,il faisait partie d e mes listes sur un de mes carnets....
Je l'ai trouvé enfin dans la médiathèque que je fréquente, dans les livres pour malvoyants,en gros caractères (16/17)...si çà vous intéresse,le site de ces livres à gros caractères se trouve là:
http://www.avuedoeil.fr/avo3/spec_avo3/gros_caracteres.php

La violence d e l'histoire, ou plutôt de l'Histoire et la beauté du texte de Foenkinos sont décuplées par la taille des caractères pour moi en tout cas qui n'ai pas besoin de ce choix de corps de lettre...on en prend plein la vue d e même qu'on en prend plein le coeur.
Charlotte Salomon est une artiste peintre et écrivain décédée à 26 ans à Auschwitz alors qu'elle était enceinte de 5 mois.
Allemande mais juive ,elle a peu à peu perdu tous ses droits de citoyenne, d'artiste , d'humaine.Elle faisait partie des artistes "dégénérés" que le nazisme abhorrait.
Elle se réfugie dans le sud de la France et y exorcise les fantômes de sa vie et de ses ancêtres sur près d'un millier de pages mêlant textes ,musiques et peintures la plupart dans les 3 couleurs primaires-c'était la guerre,les fournitures manquaient-ainsi que des dessins.
Hélas elle sera dénoncée, anonymement çà va de soi,et son compagnon aussi.
Fin de leur histoire ou presque puisque reste l'oeuvre.
une oeuvre colorée et très personnelle....
j'ai trouvé sur le net où je cherchais comment elle peignait, ces oeuvres étonnamment lumineuses,puis de plus en plus étriquées,qui m'ont fait penser à des planches de BD pour certaines, le papier mais surtout le temps était compté,il fallait qu'elle en dise le plus possible,vite,vite,en urgence.
Elle appelle cet ensemble immense" Leben oder theater ?", la vie ou du théâtre? et c'est vrai qu'elle est toujours quelque part à la frontière du réel et du fantasme, dans un espace intime où elle tente de se reconstruire ou d'inventer sa vie...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charlotte_Salomon 






Lisez le livre de Foenkinos....Ce n'est pas un gros livre, il n'est pas intello mais d'une extrême sensibilité....
Ses recherches, sa façon obsessionnelle de vouloir comprendre, ses pas dans ceux de Charlotte,ses phrases haletantes et par dessus tout les peintures de Charlotte, les fantasmes de Charlotte, les obsessions de Charlotte et ses efforts pour laisser une trace dans un monde voué de tout temps à la mort

vendredi 11 mars 2016

Recette avec des C, pour Dim Dam Dom

Carpaccio de chat aux carottes crues, sauce cancoillotte

il faut un chat escalopé en fines tranches, tout juste pêché,question de fraicheur.
Recouvrir d'huile de colza avec des épices, je préconise ici coriandre plutôt que curcuma,avec un mélange cumin-cannelle-cardamome et des échalotes coupées menu. 
laisser mariner au frisco....
et c'est tout!!!!!!
Concomitamment:   
on rajoutera des carottes crues, non pas rapées mais coupées en tranches de la largeur d e mon pouce histoire d'avoir de la mâche...et des cardes cuites et écrasées pour avoir du mou...pour le chat.
Dans une casserole en céramique:
Faire chauffer la cancoillotte ,(ou le camembert  si çà vous cause plus), avec une louchée de crême fraiche...
quand c'est chaud servez..... alors????alors???????????




ah, pardon
Il semble que ma secrétaire ait fait une erreur de frappe...Il s'agit non de chat mais bel et bien de POISSON-CHAT!!!!Vous aurez corrigé....
çà va mieux?
(ben oui çà évite de devoir peler l'ingrédient principal!)


[Honte sur ceux qui sont allés chouiner chez BB,de toute façon les B c'était vendredi dernier....aucun chat n'a été maltraité pour cette recette-ci (tout le monde se fiche du poisson,hein, pas chouette,çà!!!!!) ....allez donc,vils cafardeurs, vous tartiner la face de votre CC crême pour cacher les affres de votre caractère chafouin et suspicieux!!!!!]


Comme boisson, allez chez Jill en faisant mine d'adorer sa pizza 3;dès qu'elle se détournera pour vous couper une autre part,chourez lui son litron de Chinon, car pas d'alcool à boire ici.....

conclusion:MIAOU....(recette d'été, évidemment!)

jeudi 10 mars 2016

La colère des aubergines, de Bulbul Sharma


 Un clin d'oeil à Anne  du blog Artis'Anne avec ce petit livre de récits gastronomiques de l'Inde....
Un petit livre savoureux à déguster au propre et au figuré....
Des courts récits mettant en scène des femmes principalement , et les rapports femmes entre elles, femme/homme,maitresses de maison/serviteurs....
Comme des photos d'instants pris sur le vif....
Chaque petite scène est en rapport avec un moment d e cuisine,de partage de repas, d e pique-nique, pendant lesquels on en apprend sur la civilisation indienne.
Le tout est plein d e bruits et d e bruissements,de couleurs, de saveurs et d'odeurs, d e mouvements.
Le seul bémol à mon sens, c'est qu'on ne peut donner l'époque à laquelle situer ces scènes.(du moins pour moi qui ne connais pas l'Inde),je suppose que çà se passe de nos jours mais n'en suis pas certaine...
J'ai pris en note certaines des recettes présentées.
Je possède toutes les épices qu'on y trouve sauf une dont je n'avais jamais entendu parler, la poudre de mangue séchée (amchur/amchoor),je m'en procurerai. 

Je vous donne la recette de mon repas du soir, telle que je l'ai notée.C'est une recette d'aubergines , oui, je sais, ce n'est pas la saison, j'en suis bien consciente.... provenant de ce livre.



Curry d'aubergines au yaourt (et je les ai tellement chouchoutée, mes aubergines, qu'elle ne sont pas du tout en colère!) 

500g d'aubergines en petits morceaux
faire revenir dans de l'huile au goût neutre (pas d'huile d'olive) 
après y avoir fait chauffer 1/2 cc coriandre, autant d e curcuma et autant d e cumin .
Faire cuire 15mn à couvert 
retirer du feu et ajouter 1 yaourt battu

Comment je l'ai un peu transformée:
j'ai ajouté 1  petite boite de pulpe de  tomates en dés (ce n'est pas non plus la période des bonnes vraies tomates goûteuses) et fait revenir avec les aubergines , puis ajouté 1 verre d'eau;en fin d e cuisson j'ai fait réduire sans le couvercle....

mon temps de cuisson: plutôt 30 mn

n'ayant pas de yaourt, j'ai utilisé du fromage blanc avec de l'ail moulu et de la menthe hachée.

mercredi 9 mars 2016

GERARD et SAINKHO NAMTCHYLAK pour la cour de récré de JB

Gérard et Mamaz sont sur un bateau.Lui sur une barcasse au large de la grande bleue,celle du sud;elle sur un navire à cale, pas folle la guêpe, au bord de la basse Loire, quelque part ...
Et Gérard rame, rame, parfois pour la faire sortir de ses ornières intellectuelles,il rame, rame pour faire tomber un peu ses oeillères...
Il lui propose de lire ceci, de lire celà, des gens qu'elle ne connait pas...
Elle apprécie ou pas mais elle a toujours apprécié les conseils de connaisseur...
Ensuite elle lui dit son ressenti et à son tour lui fait le coup du "et çà?tu connais?"...mais à dire vrai en général oui,il connait!
Il lui sms parfois, va sur Youtube et tu m'en diras des nouvelles!
Parfois elle se bouche les oreilles....
Mais à dire vrai,souvent elle s'émerveille...
Ainsi lui dit il, va écouter Sainkho Namtchylak et plutôt son concert à Helsinki....
Elle y va donc, oh lala, çà dure des plombes, Gérard, ton truc et je ne sais même pas si je vais aimer!!!!Essayons plus court aucazou....
J'en sélectionne deux ici que mon oreille européenne apprécie beaucoup, même si toujours surprise par une soudaine coupure dans la ligne mélodique,  inattendue et parfois crispante.Il arrive que sur un autre morceau je me dise que non, c'est abominable,çà rime à quoi,tu vas voir comme je vais te l'éteindre ta Sainkho,Gérard!!!! et à c e moment là tout à coup monte une mélopée d e pure merveille,un son magique et je reste clouée....J'écoute,j'attends.....Tout est suspendu à une voix....








N'ayant rien d e plus personnel à vous apprendre je vous fais ici un copié collé de ce que dit Wiki sur cette perle...
Pourquoi "perle" me direz vous?
C'est qu'en dehors du fait d'aimer ou pas ce qu'elle chante et comment elle le chante, elle fait revivre des traditions et des peuplades perdues ou en voie de disparition "grâce à" la russification massive qui dure et perdure, elle fait donc oeuvre de porte-voix de peuples disparus et d e traditions qui pourraient s'oublier et mourir....
citation de wikipédia:
Sainkho Namtchylak est une chanteuse née en 1957 dans un petit village de l'oblast autonome de Touva dans la Fédération de Russie au nord de la Mongolie. Mêlant la musique classique, le jazz et le chant diphonique mongol ou khöömei qui accompagne les pratiques des chamanes, elle a une voix exceptionnelle qui transporte les traditions chamaniques, transfigurées, sur les scènes du monde entier.
De nombreuses influences culturelles coexistent dans la Touva : Principalement racines Mongoles, mais également turques partagées avec les Kazakhs. Ses influences musicales se retrouvent également de nombreux groupes ethniques de Sibérie en particulier les Toungouzes, ainsi que les autres peuplades de l'Oural, les Orthodoxes vieux-croyants russes ainsi que les nombreux migrants et personnes déportées d'Ukraine et du Tatarstan.
Intégré à la Chine depuis la dynastie Yuan, mongole, de Kubilai Khan, dans ce que les occidentaux appelaient la Tartarie chinoise, en 1921, La République populaire de Tannou-Touva prend son indépendance d'avec la Chine, en cours de division imposée par l'Alliance des huit nations, et subit alors l'influence de la Russie. La Russie y fait interdire un temps le chamanisme en 1931, et la petite république autonome intègre l’Union soviétique en 1944 sous la forme de l'Oblast autonome de Touva. Elle devient en 1961 la République socialiste soviétique autonome de Touva et enfin, en 1992, République de Touva, souveraine, mais, incluse dans la fédération de Russie.
Petite-fille de nomades et fille d’instituteurs, Sainkho a étudié le chant au collège, près de son village natal, puis à Moscou. Parallèlement, elle s’initie aux différentes techniques vocales des chants lamaïstes et chamaniques de Sibérie. En 1988, elle rejoint l’ensemble Tri-O, un groupe de jazz expérimental. Elle s’installe en Europe, participe à des créations chorégraphiques, théâtrales et cinématographiques.
fin de citation


je dédie aujourd'hui mon article à mon oncle Gérard et sa grande culture entre autre musicale,sûr qu'il va pester quand il saura que je le nomme ici, n'en déplaise à son oursitude!!!!

mardi 8 mars 2016

les passantes


Brassens a mis en musique le poême d' Antoine Pol qui décéda en 1971

je le mets aujourd'hui ici en ce jour consacré aux femmes...
.je n'ai jamais réfléchi à la question existentielle "Brassens était  il féministe ou juste amateur-qui signifie "qui aime"-des femmes"".
Mais en tout cas il en a parlé ,beaucoup, en s'aidant ou pas des mot de poètes qui le touchaient et qu'il s'appropriait (en leur rendant hommage) avec sa sensibilité exacerbée ....
Alors pour fêter les femme,pas d e texte revendicateur cette année,mais cette belle interprétation qui honore les rencontres fortuites, celles qui furent ou auraient pu être,femmes réelles ou fantasmées,comme une sorte d e bilan de vie non pas triste mais reconnaissant....

Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu’on aime
Pendant quelques instants secrets
A celles qu’on connaît à peine
Qu’un destin différent entraîne
Et qu’on ne retrouve jamais
A celle qu’on voit apparaître
Une seconde à sa fenêtre
Et qui, preste, s’évanouit
Mais dont la svelte silhouette
Est si gracieuse et fluette
Qu’on en demeure épanoui

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu’on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu’on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main

A la fine et souple valseuse
Qui vous sembla triste et nerveuse
Par une nuit de carnaval
Qui voulut rester inconnue
Et qui n’est jamais revenue
Tournoyer dans un autre bal

A celles qui sont déjà prises
Et qui, vivant des heures grises
Près d’un être trop différent
Vous ont, inutile folie,
Laissé voir la mélancolie
D’un avenir désespérant

A ces timides amoureuses
Qui restèrent silencieuses
Et portent encor votre deuil
A celles qui s’en sont allées
Loin de vous, tristes esseulées
Victimes d’un stupide orgueil.

Chères images aperçues
Espérances d’un jour déçues
Vous serez dans l’oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu’on se souvienne
Des épisodes du chemin

Mais si l’on a manqué sa vie
On songe avec un peu d’envie
A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu’on n’osa pas prendre
Aux coeurs qui doivent vous attendre
Aux yeux qu’on n’a jamais revus

Alors, aux soirs de lassitude
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l’on n’a pas su retenir.



http://brunoantoinepol.fr/les-po%C3%A8mes/

dimanche 6 mars 2016

si j'étais un végétal, pour Khanel(1)

En  Mars , nous dit Khanel, et si vous étiez un végétal....


peut être serais je un camélia....
à Nantes et environs il y en a pléthore, depuis que les grands voyageurs des 18 et 19° s. en ont rapporté de leurs expéditions asiatiques,les camélias se sont bien acclimatés à la douceur humide du pays....
Là où j'habite, dans les anciens jardins il y a toujours au moins un camélia... 
j'aime Nantes, j'aime la Loire Atlantique, j'aime donc les camélias qui en seraient presque l’emblème tant ils s'y plaisent,croissent, prospèrent, résistent....
Certains sont très âgés mais bien vivants!
J'aime leurs fleurs, simples ou doubles, panachées ou unies, une préférence pour les bien rouges, avec un coeur et des étamines bien jaune d'or, qui s e détachent d'un feuillage luisant, vernissé, vert foncé, feuilles bien dessinées,bien présentes, lourdes....Si l'arbre est vieux le tronc alors est noueux,emberlificoté, donnant envie de le caresser....









 photos prises fin février à la Gaudinière,parc de Nantes et agglo 



Je finis,même si je l'ai déjà montré sur mon blog précédent, par ce camélia exceptionnel qui est situé à côté de la poste  par chez moi,arbre pas jeune ,probablement même un très vieux pépère, vigoureux et florifère,spectacle magnifique et gratuit, du bonheur pour tous et pour pas un rond!





vendredi 4 mars 2016

Boulets de Bruxelles sauce boudin.....pour Dimdamdom

une recette avec des B


Bon, je vous livre une recette secrète d'une blogueuse belge,celle des boulets de Bruxelles aux rutabagas et betteraves(qu'on peut remplacer par des blettes) sauce boudin.une variante bizarre des fameux boulets de Liège sauce lapin....

Braiser un bon bout de boeuf bien balancé(enfin, je veux dire, d'abord bien le peser sur une balance) .
S'il est trop gros le balancer à la poubelle,et en racheter un plus petit....Boudiou,pas de quartier!(de boeuf!)...On ne badine pas avec la nourriture!

quand il "Blondie", se mettre à chanter "Heart of glass" en dansant autour du buffet;même si çà vous semble aberrant,voire imbécile,c'est absolument obligatoire puis bégayer "abracadabra" en vous bisoutant les bras ,un brin de fois.... c'est tarabiscoté mais faisable....
de toute façon c'est obligatoire et dans la recette!Et on ne badine pas avec les recettes!!!!
et tout çà tout en touillant tout (pardon Domi je me prépare aussi pour la recette avec les T....une recette d'été, quoi!avec Véronique et Davina, tout en touillant tout, tout tout tout)...
bref braiser bien benoitement sur un bec benzène ou, mieux, braiser avec une bougie tenue obliquement pour ne pas brûler la barbaque ou risquer de  se blesser!
On laisse le boeuf bel et bien une bonne paire d'heures ,on rajoute les betteraves, les rutabagas ou les blettes,(Histoire de babiller un peu,j'ose espérer que vous aurez réussi la beurnée de légumes, comme on dit par ici, c'est une si belle façon d'habiller le boeuf!),bon, on y va,pendant le temps d e cuisson  on tue le cochon, on fait le boudin,on le tranche dans du beurre de baratte  pour monter une sauce sombre mais bien bonne,appelée sauce brune  ,on chausse ses bésicles et on bigle souvent pour éviter que le tout brûle....
sinon, beurk, pas bon....
On n'est pas débile,on pense bien sûr à un plan B: aller commander une pizza B chez Bill, Jill, au cas où la recette raterait.(excuse,Domi, je me prépare aussi pour la recette en R, je sais , je n'en manque pas ,d'air!)
Bon, çà c'est fait....
une belle idée, ce repas sublime bien que bourratif ,une bonne bière sera toujours bienvenue, plus qu'un Brandy.
Enfin,au choix en guise de dessert un bocal de berlingots nantais ,(les bonbons c'est tellement bon,dixit Brel!),remplaçables sur le territoire belge par des babeluttes.... 
ou une boite de sablés bretons et au lit,je vais dormir comme un bébé si je parviens à digérer cette roborative bouffe!

mercredi 2 mars 2016

EUSEBIE pour la cour de récré de JB

trouvé là:http://2.bp.blogspot.com/_jJvbHqZx6VU/TTiy_c0-WTI/AAAAAAAAB6w/XLdy2eOeJg0/s200/fer.aspx.jpg





Trouvées dans le dico,différentes acceptions du mot:

1/Eusébie=pays d'ailleurs; partagé en 4 régions,l'Eusébie du nord, l'Eusébie du Sud, l'Eusébie de l'Ouest, l'Eusébie de l'est
ex:Je mets 4H en avion pour aller en Eusébie

2/Eusébie=marque déposée, textile biodégradable
ex:Tu l'aimes bien ma jupe?5% élasthane, 95% eusébie

3/Eusébie=animal en voie d'apparition dans mon assiette
ex:Vas , homme et rapporte moi un eusébie sauvage, que je le cuise ce midi!

Je ne sais de quel eusébie parler,Jill....attends , je vais demander au père François s'il connait c e mot-là....








"Eusébie",
 c'est bizarre, dis!
Eusébie...Eusébie....
c'est y
un zèbre?
c'est y 
un zarbre? 
c'est y serbe?
ou bien croate?
c'est y la teinte de ta cravate?
"Eusébie"....
çà se mange t'y avec les doigts?
à dire comme çà,c'est bien glissant....c'est y de la soie?
Eusébie,floue t'es
ce matin à la cour de récré!!!!
Eusébie, Eusébie,
t'est trop zarbi!

mardi 1 mars 2016

marche dans les Alpes nantaises

superbes paysages printaniers ou presque

allez les verts!



allez les roses!


allez les jaunes!!!!!






allez les basketteurs!




allez ....on plonge?



tout le monde est là?












"Paysages alpins", lisais je,d'où le titre qui est  un peu une boutade!....alpins?alpins?ah!le pin?non, ah le séquoia!!!!

arbre remarquable






Il s'agit du grand parc de la Gaudinière qui s'étend en limites d'Orvault et d e Nantes, avec de nombreuses déclivités dont quelques unes importantes,le passage du Cens (cours d'eau)et surtout la politique de faire pousser des pelouses fleuries qui s'étendent comme des joyaux sous le ciel(de pluie c e jour là!), un travail magnifique du SEVE de Nantes (service des espaces verts) aidé ponctuellement par des classes d'un lycée technique publique de la ville pour des aménagements....

écrire ici votre email