dimanche 25 octobre 2015

je dis "Co!"

Co!
Pouce!
Pause!
Stop!
Be cool and happy....
@ bien vite mais @près le 3 Novembre....

vendredi 23 octobre 2015

Didier Hamey aux Arts papiers de Nantes 2015,pour le tableau du samedi de Lydie

Aujourd'hui, je veux vous montrer ce que j'ai vu dans les œuvres de Didier Hamey(peintre et graveur né en 1962 à Dunkerque ) exposées aux arts papier de Nantes, à la Manu... (....facture de tabac, ex, à présent mairie annexe et divers services)
Il s'agit de gravures, un monde extraordinaire et bizarre, féérique ou à tout le moins  "pas conventionnel"....de l'épais, touffu et du fin, flexible,hyper détaillé....
Ignorant si je peux emprunter une des œuvres pour illustrer mon article, je vous invite à aller voir ici, et plus si affinités....Moi çà me fait rêver et sourire, oui je trouve que c'est à la fois doux, drôle et décalé.
Et poilu .
Et plumeux...
Celles que je préfère sont celles situées entre la 39°gravure et la fin de la série....


http://didier.hamey.free.fr/oeuvres.php?lang=FR&rubrique=01

jeudi 22 octobre 2015

Torri-i et petit pont sur l'Ile de Versailles à Nantes pour le défi de Khanel 4/6

longer l'Erdre en pleine ville







jusqu'au petit parc japonais de l'ile de Versailles qui se révèle  peu à peu:

et voici le torri-i , le portique qui sépare, dans les jardins bouddhistes, le matériel (ici , dirons nous, la ligne de tram qui longe l'Erdre , et les troquets sympas et pas trop chers) et le spirituel....Ce torri-i est à mon goût fort laid, mais il est...



et grâce à lui nous rentrons dans le petit monde à part de c e petit parc de rien....






dans le massif des lotus fanés, vous ne voyez pas de rouge?

et là?une larme?


 non, là pas de rouge, mais j'ai fondu devant ce camélia qui fleurit et bourgeonne,
 j'ai cédé, une photo, juste une.....
 ce n'est pas visible sur la photo, pourtant ces feuilles au beau dessin renvoyait une lumière diaphane d'un étonnant rouge orangé....
 sortons, hélas puisqu'il le faut....


mardi 20 octobre 2015

BERTRAND 1-Eve 0,pour la cour de récré de JIll Bill

Saint Bertrand 
tu n'es qu'un méchant
je ne parle pas ici du vrai saint
duquel je ne connais rien
mais de celui qui depuis des années
usurpe le calendrier!
autrefois, je veux dire jadis
(voire naguère
certes après la dernière guerre,
mais  quand même au siècle dernier
il faut bien ici l'avouer)
en ce 6 septembre le calendrier
une curieuse sainte Eve honorait
m'appelant Evelyne, j'étais donc fêtée
chouchoutée,
bisoutée
câlinée
cadeaussée
poil au nez
or St Bertrand est arrivé-éé
sans se presser- éé
et comme c'est toujours le masculin qui l'emporte,
zou a flanqué sainte Eve à la porte
(ce qui n'est pas digne d'un saint
mais d'un véritable vaurien!!!!)
et maintenant, qui pense à ma fête?
C'est décidé, trop c'est trop
dorénavant appelez moi Caliméro....

Pour le moment Bertrand 1-Eve zéro
au grand match des jours à fêter
selon le sacro saint calendrier
mais Eve n'a pas dit son dernier mot!
Elle veut ses cadeaux 
et n'en démordra pas de sitôt!






C'est pô zuste!

image venant de:http://chipiedream.c.h.pic.centerblog.net/b719aa71.gif




lundi 19 octobre 2015

Carnets textiles, deux.

 Pour l'anniversaire d'une amie des hautes Pyrénées début septembre
 détail du dos
 dessus, de plus près

gri gri à l'endroit de la couture extérieure, à l'intérieure sur la plupart des pages un petit mot collé qui rappelle le bon temps où nous travaillions ensemble et étions voisines

doublure intérieure
 (J'ai choisi un style assez sobre qui aura peut être plu à mon amie très élégante,mais elle est si douée de ses mains en tout que c'est une gageure d e lui fabriquer quelque chose!)


deuxième carnet pour une copine du net, je suis partie sur l'idée de la famille, importante pour elle.... 
le dos de la couverture et l'endroit avant pliage et montage



 détails

comme d'hab , j'ai utilisé de vieux tissus, de vieilles broderies,des dentelles dont certaines sont anciennes et les feuilles des carnets sont faites main par deux blogueuses qui m'en avaient gentiment envoyées beaucoup.

vendredi 16 octobre 2015

langoustines, pain sur la planche et peinture chinoise

Oh çà!!!!!
j'en ai du pain sur la planche!!!!
une pleine boulangerie!!!!
aux quelques personnes qui gentiment m'ont demandé de montrer ce que je ferai dans les ateliers de peinture traditionnelle chinoise où je suis inscrite, je dis:
juste cette fois....sinon vous attendrez encore deux ou trois ans minimum!!!!!!

Donc.....quoi?les langoustines?attendez , elles arrivent...

Partie à 13H, rentrée à 18H45 parce que j'ai eu immédiatement ma correspondance,je suis allée ce vendredi à mon premier cours de peinture traditionnelle chinoise.
Motifs divers et variés de ce choix:
***j'aime la peinture traditionnelle chinoise (mais il semble que j'ignore bien des choses à ce sujet)
***j'ai besoin d'apprendre des techniques
***je dois me recentrer et réapprendre à me concentrer
***j'ai besoin d'apprendre et d'arrêter de tourner en rond
***pour mon humilité personnelle j'ai besoin de redevenir une élève qui a-prend.
***j'avais envie de travailler ou l'aquarelle et l'encre ou les pastels...ayant cherché ce qui pouvait correspondre à mon état médiocre voire nul et à ma paresse naturelle, j'ai décidé que la peinture traditionnelle chinoise correspondait à mon désir de nouveauté et de technicité et m'obligerait à  forcer mon indolence méditative en me sortant d e ma zone de confort....
***Enfin....Ce n'était pas trop cher et les horaires me permettent de m'y rendre et surtout d'en revenir!
Me voici donc engagée dans un atelier de 3H une fois par mois, la prof est une charmante et talentueuse étudiante chinoise.
Cette fois nous sommes 3 élèves, une en est à sa 4° ou 5° année, et l'autre a aussi de la bouteille 
Ainsi donc....le sujet de la séance est "les langoustines"(ou les crevettes...????)
Distribution de papier (une sorte de papier de soie...de soie, vraiment????pas de riz????),de l'encre (mais aussi essai de pigments à l'eau au cas où je serais nulle uniquement à cause de l'encre...non, je suis nulle à cause de moi....), du pinceau et d'une nappe de feutrine à cause d e la finesse du papier je suppose....Sur c e papier à peine posée l'encre commence à être bue, pas question de revenir sur un trait, quand c'est fait c'est fait!
A plusieurs reprises,la prof nous montre comment faire, elle nous a aussi distribué 4 photocopies chacune avec le pas à pas de ce qu'elle attend de nous...Elle passe ensuite régulièrement nous faire faire des gammes , nous apprendre des améliorations, elle fait des remarques très constructives et très encourageantes....
Dans les 3 derniers 1/4 d'heure, elle nous demande de réaliser un petit tableau mettant en scène une langoustine...ou deux ou trois....
mes plus grosses difficultés:liste non exhaustive:
tenir le pinceau en haut du manche
ne pas mettre trop d'eau
ne pas mettre trop d'encre
travailler à main levée sans dessin ou tracé au préalable
travailler la notion d e clair/foncé, sec/humide
travailler les nuances juste par la force exercée sur le pinceau
travailler avec le ventre des poils et avec le bout du pinceau
avoir une approche anatomique et scientifique de la bestiole (la mienne-en devenir- était étrangement souple, a dit la prof)
avoir une cohérence dans l'emploi du clair/foncé
et, et , et....que sais je.... Je ne suis pas encore en état de comprendre où çà cloche dans ce que je fais....


Cette illustration a été trouvée là: http://2.bp.blogspot.com/-8hruzsDrTr0/TWB0_5Z74MI/AAAAAAAABKk/I8rpam9d3_U/s1600/qi_baishi+crevette.jpg

Elle illustre ce que j'aurais pu approcher....
mais , je n'en suis que là:
des essais, des essais, des essais, trop clair, trop plein d'eau, trop foncé, trop sec, pas assez de nuances....passer du noir au presque blanc,de la force ici, d e la légèreté là, c'est çà qu'il eût fallu....












corps de crevette, essai de crevette,Titine la langoustine pas finie



langoustine transgénique à forte moustache et pas finie








Moralité:s'exercer, s'exercer, s'exercer
(clin d'oeil à Marcel aux belles aquarelles qui m'avait déjà dit çà il y a des mois....)








(mais d'abord trouver du matos.....)




nous ne reviendrons plus de sitôt sur le sujet....

mardi 13 octobre 2015

AUBEPINE pour la cour de récré de Jill Bill

Aubépine, Eglantine, femme en fleurs pour voir la vie en rose, je cherche de tout coeur au hasard d'un chemin....



................................................................................................................................................................

Texte de "petite annonce" de Souchon

"Cherche une fille soleil pour chauffer ma banlieue,
Une fille provencée pour mes escalators.
Cherche main tendue dans la foule qui dort.
Ecrivez.
Cherche une fille fleur aux près de Saint-Germain,
Une fille bateau pour partir sur la Seine.
Si vous voyez la mer au fond du RER,
Ecrivez."

{Refrain:}
J'ai laissé le soleil à l'autre bout du jour.
Je n'ai plus que la nuit pour trouver mon amour.
J'ai laissé le soleil à l'autre bout du jour.
Je n'ai plus que la nuit pour tomber en amour.

"Cherche une amie peut-être au bout de ma campagne
Avec des yeux de ciel et des cheveux de feuilles
Mais le ciel est plombé et l'été est ailleurs.
Ecrivez.
Ecrivez-moi des mots impossibles à dire,
Des mots d'eau qui ruissellent et des mots de forêt.
Cherche une fille fleur dans la ville qui pleure.
Ecrivez."

{Refrain}

"Cherche une fille aubépine, au dédale des planètes,
Dans des années prières, peut-être, peut-être, peut-être.
Cherche un amour lumière et j'ai mal à la tête.
Ecrivez."

{Refrain}



c'était ma participation médiocrement inspirée pour la cour de récré ce jour avec une pensée particulière pour notre Eglantine à nous....merci aux Aubépines, Eglantines, qui bordent nos chemins et festonnent joliment nos vies....













dimanche 11 octobre 2015

exploitations maraîchères pour le défi ROUGE de Khanel 3/6

Photos prises début octobre près de chez Fillainée dans la campagne de Fresnay En Retz (44), à la limite de la Vendée, pays de marais,près de Machecoul, le pays de Gilles de Retz ,petite bourgade où sont cultivés sur d'immenses terrains de maraichage carottes, poireaux , salades et aussi des légumes et des céréales bio;à côté de chez ma fille ainée, ce sont essentiellement des salades (de la mâche)qui sont cultivées


le site de Fresnay, qui sera prochainement obsolète pour cause de regroupements de communes::
http://www.fresnayenretz.fr/


C'était une balade très drôle car leur ayant parlé du défi, les deux grands n'arrêtaient pas d e me montrer des choses rouges en cours de route en me disant que je devrais les mettre sur mon blog....C'est bon, l'enthousiasme...J'ai voulu quant à moi vous présenter ces hectares maraichers qui font partie de l'économie de la région....












écrire ici votre email