mardi 29 septembre 2015

culs de bouteille ronds pour le défi de Khanel suite et fin

alors a t elle avancé dans ce qu'elle a dit qu'elle ferait avec des culs de bouteille?
euh...non....pas trop..... l'aime pas trop le répétitif alors  fait peu à peu et bien peu,au final!!!!!....
voilà un début.....débuté il y a bien un an, ou bien?????




mais j'ai aussi çà pour quand j'aurai terminé l'assemblage....
pour finaliser....de chez Odile Bailloeul....





je vous entends.....
pas demain la veille....
pas demain, la vieille!
.....à ce rythme là......quand les poules auront des dents.....
mais non!!!!!!!!!

j'ai lu sur des blogs que çà s'appelle des "en cours", tout ce qu'on commence et qu'on finit des siècles plus tard....Chez moi ce ne sont plus des "en cours" mais des "en-long-cours".....un voyage en lui même, quoi!


Vous êtes déçues de ne pas voir le truc fini?Allez, ne boudez pas votre plaisir!!!!rappelez vous que ce qu'il y a de meilleur dans le bonheur,c'est.....l'attente!

vendredi 25 septembre 2015

le quatrième

Bébézerty est né hier après midi....Il a déjà un grand frère et une grande soeur qui vont faire sa connaissance ce matin....
Et pour moi, pour qui il est le 3° petit-fils et le 4° petit-enfant,je vais le câliner ce midi et voir si Fillainée se remet de ses émotions....Que le week end qui s'annonce heureux chez moi soit pareillement porteur de joies chez vous!


ci dessous ce n'est pas une photo du bébé mais l'image choisie en illustration pour ses frère et soeur.....Voui voui voui.....

http://sonnette.s.o.pic.centerblog.net/56a4bb57.gif

j'ai planqué mes ronds dans mon couloir , pour le thème de Khanel 3/4

j'ai refait la déco de mon entrée, pour qu'elle me corresponde...Homestaging, ils disent à la télé....faire du neuf avec du vieux, dirait ma grand -mère qui y connaissait quelque chose....
J'ai refait la déco à mon image avec trois fois rien....

J'ai enlevé mes bibliothèques et suis partie de ma tapisserie du Rajasthan que mes grands petiots m'ont aidée à installer, trop contents d'utiliser l’agrafeuse murale.J'en ai ensuite décliné les couleurs avec un tableau et divers objets.

détails de la tapisserie indienne:








C'était quelques ronds pour le défi de septembre de Khanel.












lundi 21 septembre 2015

Détournement de ronds, pour le thème de Khanel 2/4

oui j'ai détourné des ronds....
et j'en suis assez fière ma foi....
un détournement qui vient combler mes besoins....
j'explique :
ceci est vendu comme porte-manteau mural design pour une entrée








Moi je l'ai mis dans ma cuisine où se trouve aussi mon meuble à tiroirs(deux blocs pour dessous de bureau du suédois hic et ah!) pour ranger ma paperasserie administrative puisque c'est dans cette pièce que j'ouvre mon courrier....Je le range dans le tiroir ad hoc  si je dois juste le ranger mais si je dois payer "plus tard" ou conserver sous les yeux, je le mets dans le porte -manteaux renommé PENSE-BÊTE (je ne saurais dire s'il m'en fallait un grand parce que je pense beaucoup ou parce que je suis vraiment bête....ou parce que les papiers çà m'.....enquiquine et me "prend la tête"!!!!!!)....


Pour illustrer le thème du mois,je pourrais vous montrer les lettres de mon percepteur qui réclame des RONDS....mais je préfère vous montrer les petits mots ron-ron d'amour de ma petiote....il y en a un rond et un autre ovalorectangulo-rond et si ...mimi!!!!!Voilou.....




dimanche 20 septembre 2015

Haïkus des petits vieux qui marchaient toujours par deux

pour Jill Bill et ses petits vieux....ils marchent bras dessus bras dessous tout doucettement, c'est pourquoi ils n'arrivent que maintenant au lieu d e vendredi dernier....

(et ils ont le dos large)


(j'ai confondu deux thèmes, du coup j'ai écrit en pseudo haïkus, ce qui à la fois limite ma pensée et aussi mon expression...)


tant d'années ensemble
comme un air de ressemblance
connivence à vie


épaule contre épaule
dans tes yeux trouver l'espoir
garder nos doigts joints


au dernier voyage
prendre le même bateau blanc
sur la même vague


(note sceptique:)
là de A à Z
du printemps jusqu'à l'hiver
pas de temps pour soi












samedi 19 septembre 2015

Chéri Samba pour le tableau du samedi de Lydie

je voulais vous présenter un peintre de par chez moi ,Jean Claude Rousseaux, qui expose dans la médiathèque où je suis inscrite.C'est un peintre reconnu et dont les tableaux évoluent avec le temps.Mais je n'ai trouvé personne qui puisse me dire si je pouvais photographier ses oeuvres exposées et surtout les mettre sur mon blog...
Je me demandais ce que j'allais vous présenter quand....je regarde Télématin..un matin...;et, parmi d'autres toiles de l'art congolais exposées jusqu'à mi novembre à la fondation Cartier, à Paris: je vois çà
c'est une grande huile sur toile (dimensions????) dont je suis tombée amoureuse,pour son graphisme, son originalité,sa tendresse, et s a lisibilité.
En réalité en bas de cette peinture il y a le titre en blanc, en demi cercle "amour et pastèque" et le nom d e l'auteur à droite en bas.
Je suis assez triste(mais je m'en remettrai) de ne pouvoir aller voir cette expo car j'ai une tendresse particulière pour ce pays appelé à présent RDC, un pays qui souffre depuis si longtemps mais porte des artistes capables d e tant d e douceur et d e tant de force de vie!

(l'image vient du site de Le Monde,http://s2.lemde.fr/image/2015/07/18/534x0/4688212_7_1d2f_amour-pasteque-de-cheri-samba-huile-sur_f861a010af261315c09bbf397c0519da.jpg)


Petit bonheur bis, "Yamore" avec cesaria Evoria et Salif Keita,choix de roi ,ces deux chanteurs....


C'était ma participation du jour et quasiment d es 8 jours à venir, sauf un article pour Khanel mardi et demain un article déjà programmé d'après une photo proposée par JB.....Retraitée surbookée, c'est d e la redondance, oui oui....je ne serai pas trop sur le net donc...je vous dis à plus tard^^

vendredi 18 septembre 2015

Pour les haïkus de Lenaïg

Lenaïg nous propose de poétiser façon haïku (chez moi sauf le nombre de pieds, c'est plus "façon" que "haïku") sur le mot "AIR"

Pour Barbara


touche touche au piano
une petite cantate
ciel de pluie sur Nantes

notes qui s'égrènent
sa voix  s'élève,hésitante
et il pleut sur Nantes

un air, lalala
que je fredonne malgré moi
Nantes pleure sous tes doigts



mercredi 16 septembre 2015

Zulma pour la cour d e récré de Jill Bill,participation n° 2

Je vais danser la Zulma, la Zulma, la Zulma
tous les jours au Club de 12 à 23
je vais avoir le ventre tout raplapla
les seins repulpés sans wonderbra
les cuisses longilignes comme des tibias
je vais danser la zulma, la zulma, la zulma
et un, et deux et trois


allez on s e bouge, on sourit
et un et deux et trois
on rayonne d e l'intérieur
çà se verra à l'extérieur
on move nos extérieurs
çà open nos chakras à l'intérieur
le vice et versa,le en veux tu en voila
le je sue, regardez moi,
la puissance d e l'esprit et tout le tralala
c'est le secret de la Zulma


que vous pesiez 40 kilos ou bien nonante
que vous avouiez 20 ans ou bien septante,
que vous soyez sportive ou ramollo
la Zulma c'est le bonheur en cadeau
c'est bon pour toutes les morphos!
et un et deux et trois
je vais danser la zulma, la zulma, la zulma


dernier concept qui gonflera mes bras
et  mon porte monnaie videra
concept bobo beau, beau
pour attraper les gogos,on y go, nigaud, nigaud....



image venant de:    http://www.photos-a-la-con.fr/wp-content/uploads/done/Bienvenue-a-la-salle-de-sport.jpg


mardi 15 septembre 2015

un lien chez Zulma,maison d'édition,participation n°1 à la cour de récré de Jill Bill

Zulma est le nouveau prénom à l'honneur de la cour de récré.

Les bouddhistes le répètent :il n'y a ni hasard ni coïncidence.Mais là pour le coup je ne sais pas s'il y a une leçon à en tirer!
En tout cas ce qui suit est une participation fortuite, que je n'avais pas anticipée, tout juste un petit signe amical pour ceux qui aiment écrire....(et lire) et en rapport avec le prénom de ce  mercredi
je vous raconte:
Je lisais un livre de la Coréenne Eun Hee-Kyung:"les boites de ma femme",des nouvelles sur les rapports homme/femme, les couples, la place des uns et des autres, écriture lisse, directe, précise, d'où il ressort(résumé plein de parti pris d'une non-Coréenne,moi) qu'être femme en Corée n'est pas une partie de plaisir , même pour une Coréenne, ceci impliquant que pour obtenir une identité propre il faut être dissimulatrice et menteuse.
Et que, pour être un homme en Corée, il faut énormément travailler et énormément boire avec les collègues en rentrant le moins longtemps possible à la maison.
Au demeurant un livre à découvrir, bien que parfois glaçant dans sa peinture de la quotidienneté,si vous tombez dessus, n'hésitez pas....
j'ai lu pas mal de livres de littérature contemporaine japonaise et je ne suis pas surprise outre mesure par le style de ce livre qui a cette même concision pleine de retenue ....ou de froideur policée... ou la raideur d'un rapport scientifique... qui me fascine dans les livres japonais que j'ai lus, moi qui en rajoute toujours des tonnes....et qui ai une sensibilité plutôt balkanique....
Mais c'est la première fois que je lis un livre écrit par une auteur(e) coréenne
Et pof!!!!je m'aperçois que la maison d'édition de ce livre s'appelle Zulma....si,si!!!!sans blague!!!!!
Alors je vais voir son site ,c'est une maison dédiée à la littérature de tous pays...
Et j'y trouve des jeux d'écriture assez sympas, en voici donc le lien (clic une première fois sur une des machines à écrire en haut à droite puis de nouveau pareillement lorsque la nouvelle page s'ouvre)
http://www.zulma.fr/jeux-litteraires.html

si çà peut vous intéresser....

De la même édition j'ai aussi commencé à lire un roman iranien  de Zoyâ Pirzâd "on s'y fera", ce sera le premier livre de littérature persane que je lirai et pour le moment c'est un livre qui a de l'humour(mais pas seulement)....
Je sens que Zulma peut nous réserver de belles surprises!




Rimes en N pour l'abécédaire chez les Nuls




tu me dis "mais pourquoi tant de N!
n'avais tu pas une belle demeure au bout d e ta ch'N?
pourquoi faire ta chi'N
toi que j'aimais tant et qui étais si  z'N!!!!!"

je te réponds:"vas y, reng'N!
j'ai la N!
dégage, B'N!
çà y est la coupe est pl'N!
tire toi, on se g'N!"
-OK, pas la p'N
d'appeler le GIGN
mais tu me fais beaucoup de p'N
tu n'as pas vu comme je me dém'N
pour te faire une vie de r'N!!!!
rappelle toi comment tu chantais Eti'N, Eti'N, Eti'N
quand je t'enlevais ta petite l'N!
-c'est fini, N-I-NI et que ce que je veux advi'N!
j'en ai marre que ma vie soit v'N!!!"


Fin d e l'histoire de B'N avec sa valise sur le trottoir....pl'N!!!!!





lundi 14 septembre 2015

Miroir d'eau et arbres faux à Nantes

article dédié à Brigitte, Ecureuil Bleu, qui m'a fait découvrir le superbe miroir d'eau de Bordeaux, je lui envoie un petit clin d'oeil!


j'avais dit que j'irais à l'inauguration du fameux miroir d'eau de Nantes mais au final çà ne me disait rien d e me coltiner la foule et je n'y suis pas allée .
Vendredi dernier , par contre je me suis déplacée pour voir les lieux....il y avait deux enfants, un en bottes de plastique et l'autre pieds nus, à gambadouiller dans l'eau  et aussi un monsieur qui avait l'air de bien s'amuser à slalomer entre les jets d'eau au fur et à mesure qu'ils apparaissaient, un côté grand enfant qui m'a bien plu ....et quelques badauds qui comme moi prenaient des clichés....
Le miroir est assez petit (je compare avec celui de Bordeaux),je trouve personnellement que le château en face ne s'y reflète pas si bien que çà,car on n'en a pas une vue entière,çà manque d e recul oui mais çà n'aurait pas pu être fait autrement vu la configuration des lieux...
Par contre il a des jets d'eau rythmiques, c'est très graphique, jeux de hauteurs et de rythme ; et bien sûr de la brume rend cet effet un peu magique et cotonneux qui change tout ,l'espace de quelques secondes (minutes?)
J'imagine volontiers que le week end(surtout le samedi soir) cet endroit sera vivant  et que l' été prochain il sera bienvenu si la chaleur s'installe...
Ainsi donc, à présent,les grandes villes se doivent elles d'avoir un miroir d'eau?


En tout cas le quartier a été le sujet d'améliorations notoires, au moins pour le plaisir de l'oeil, mais n'a sûrement fait que déplacer et/ou cacher la misère humaine qui squattait il y a peu encore
le parc à côté  ...
Les grandes villes se doivent elles d'avoir un aspect lisse et propre et d e plus en plus impersonnel  en leur centre pour mieux cacher pauvreté et solitude ailleurs?












juste à côté du faux miroir, des faux arbres,à la silhouette gracile et élégante montant à l'assaut des cieux et qui comme il se doit, cachent si bien la forêt qu'on n'en voit trace....






samedi 12 septembre 2015

"chevalier de la résignation infinie" ,pour le défi ROND de Khanel/2

 En août profitant de la présence de ma visiteuse , j'ai vu une expo à Nantes, au Lieu Unique(ancienne usine LU) qui va pile poil illustrer le thème du défi de Septembre de Khanel, "cercles et ronds".
çà s'appelle "chevalier de la résignation infinie" et c'est une installation de Diane Landry,une "performeuse_installeuse-philosophe" qui dénonce l'état de la planète et nous demande de réfléchir à ce sujet.
Je pense que si je tape le titre de l'installation sur Google je comprendrai son sens mais là, sincèrement....pas trop....
Néanmoins le rendu et le sujet lui même m'ont intéressée.j'ai envie presque d'avouer :"plus le rendu que le sujet"(un peu rabattu dans le genre "parler pour ne rien faire")
Soit au total un ensemble de 237 bouteilles d e plastique plus ou moins remplies de sable,et qui s e vident et s e remplissent en rythme au fur et à mesure que les roues qu'elles forment, bougent.(elles sont montées sur des roues de vélo)
Le thème est manifestement le thème d e l'eau de plus en plus rare....et du temps qui passe et augmente la menace.
Photos:




vendredi 11 septembre 2015

Un Matisse à dominante bleue, mais pas que.... pour le tableau du samedi de Lydie

et oui qui dit Matisse dit bleu,(mais aussi dit vert, dit jaune,dit rose.... m'enfin quand même le fameux bleu matisse, hein!!!!!!! un bleu chaud....)

Vous pensiez que j'allais vous présenter un de ses collages bleus?
raté!

c'est un tableau de 1925/26, huile d'1,81X0,98m, qui s'intitule "figure décorative sur fond ornemental"....curieux titre,je vais essayer de ne pas chercher à interpréter cette "figure décorative"....

Mis à part donc ce titre qui me chagrine un peu,


j'aime tous ses contrastes:
 la rigueur des droites:
et la douceur des courbes

les couleurs qui se complètent ou s'opposent

J'aime le "traitement " du corps, pas encore tout à fait cubiste mais on sent qu'on y arrive,maîtrise de la pose et beauté sculpturale de la nudité

et l'étoffe qui enveloppe mollement une partie du corps.


Ici encore Matisse joue sur les notions d'intérieur et extérieur en brouillant nos repères et avec les couleurs en s'amusant avec les nuances,les contrastes, les complémentaires....


moi j'aime d'abord la multiplicité des motifs et des couleurs,sa luxuriance et sa volupté; mais aussi le ressenti que j'en ai en le regardant:c'est un tableau qui,pour moi, chante la paix et la joie simple et calme.

je ne sais pas encore de qui je parlerai samedi prochain , mais promis, pas de Matisse....
quoi que....

mardi 8 septembre 2015

LEMON ALCESTE pour la cour de récré de Jill Bill

un article un peu primesautier
vous voudrez bien en excuser
le ton un tant soit peu ollé ollé 

NB en relisant mon texte je me suis rendue compte qu'il avait été traduit en français par google,oui, vous m'avez comprise, traduit du français en français, c'était écrit en haut d e mon texte!!!!! je ne sais pourquoi, et de la façon googlesque habituelle, c à d à peu près incompréhensible....J'espère qu'il va paraitre en mouture originelle, dans la langue que je pratique couramment, et non en français traduit en français par Google (vous me suivez, là?)....je voulais juste préciser que si au moment de la parution, le texte ci dessous est incompréhensible, je plaiderai non coupable!!!!!et d'avance si c'était le cas j'en serais désolée!

Par association sonore ,le prénom d'Alceste m'a fait penser à une chanson de Gainsbourg qui avait fait plus que s'inspirer de Chopin pour en écrire la musique.Je vous livre, plutôt que la dite chanson de Serge qui , elle , ne m'inspire rien qui vaille, cette beauté  chopinesque au piano,histoire d e me la jouer un peu intello malgré ce qui suivra!




Faire Part de naissance:

Monsieur Dheusse ,son  père
Madame Zitrone sa mère
Alcide son frère 
Ont le plaisir de vous Annoncer la naissance d'Alceste, Un petit Dheusse-Zitrone pur jus,  certes un  peu  d'ictère  la peau quelque peu jaune, Mais ne soyons pas pressés, ça va finir par partir, un  accouchement, quoi Qu'il en Soit, sans pépin!
Bienvenue donc à Alceste Dheusse-Zitrone, fruits d'amours benis par les saints  liens du mariage .... Une belle histoire de plus au Grand Théâtre de la Vie ....



l'image trouvée là: http://humourger.com/bebes/Silence_svp_bebe_mal_aux_oreilles.thumb.jpg

oui je sais, l'illustration est terriiiiiiible !!!!!! ça vous laisse Comme un petit goût acide, hein ????? !!!!!c'est que je vais être encore mamie dans un mois maxi, je me prépare mentalement....

dimanche 6 septembre 2015

Thierry , Karim, et Anne ont publié....

Thierry Moral,Karim Abdelkassem et Anne Gaihlbaud tiennent chacun un blog.C'est par ce biais que je les ai d'abord "connus"(j'enlève les guillemets pour Anne puisque j'ai eu le grand plaisir de la rencontrer EN  VRAI^^)Ils écrivent également et ont publié au moins chacun un livre.
C'est avec  joie que je veux les citer ici, chacun des livres que j'ai lus m'a transportée ,certes d e façon différente, et en cette fin d'été, j'avoue ne pas pouvoir en  dire autant d e tous les bouquins encensés par la blogosphère et les censeurs qui ont pignon sur rue et qui me sont passés entre les mains....C'est même louche d e voir que sur le net, il semble que personne n'égratigne les produits des écrivains à la mode, comment croire que tout le monde aime tous les livres de ces écrivains qu'on voit partout et dont les sujets sont parfois superficiels ou d'un interet limité, d'après moi s'entend,ou leur traitement absolument....indigeste?
Bref en tout cas je vous parle aujourd'hui des trois livres que j'ai aimés et je veux vous donner envie, si votre pile d e lecture est raplapla, d'aller les découvrir.
En cliquant (clic DROIT)sur les noms d'auteur vous tomberez sur leur blog.
(je cite par ordre chronologique de mes découvertes)


(Parenthèse) de Thierry Moral
(image du site de l'éditeur)

curieuse histoire que celle d'une jeune étudiante de 18 ans qui se fait prendre en stop par un quadra  et accepte de se laisser enfermer DE  SON  PLEIN  GRé....Curieuse histoire que celle de Georges qui , d'une pulsion incontrôlée, invite une jeune auto stoppeuse à entrer dans sa cave et  l'y enferme...curieuse double histoire que ce livre qui ne raconte ni un face à face (sinon celui de chaque antagoniste face à lui même et à ses manques),ni une vraie rencontre,une sorte de no man's land temporel que chacun s'octroie, mais pourquoi?
un style vif et clair, pas dénué d'humour.il y a des pages entières qu'on a envie de dire à haute voix, Thierry est conteur (aussi) et on le sent au rythme du livre.C'est original, troublant, s'il y a de la violence , elle n'est certes ni physique ni verbale;à moi il me semble que çà parle de l'image qu'on DOIT présenter face à la société et qui ne correspond pas toujours à ce qu'on est et ce qu'on veut,çà parle du silence et des rapports humains, des lecteurs en parlent  aussi comme d'un roman d e l'incommunicabilité...Un livre étonnant et qui  interpelle, mais réussit à faire sourire par moments....un livre léger mais grave....



Deux chats et les hommes de Abdelkarim Belkassem
(image provenant du blog de l'auteur)
je l'ai dit à l'auteur, j'ai d'abord eu un moment d'appréhension en lisant le sujet du livre....est ce que je n'allais pas tomber sur un livre guimauve où on encense ses animaux de compagnie comme s'ils étaient des incarnations divines tout en haïssant l'espèce humaine et point-barre?mais il n'en est rien.Certes Karim raconte comment les chats de la maison ont peu à peu  pris une place prépondérante dans sa vie , mais pas uniquement....Il analyse les rapports de voisinage, les rapports intergénérationnels et les rapports humains en général, et comment dans la société européenne, il est simple d'ignorer son prochain mais d'aduler son animal de compagnie.Il compare ce qu'il voit dans la commune normande où il réside  et la place de l'Homme et de l'animal au Maroc , dont il est originaire .Ces allers et retours entre deux continents sont riches de réflexion .L'auteur part d' une observation ponctuelle, principalement celle de ses animaux,et élargit s a vision à nos congénères .Le style est ondoyant, comme un chat, fluide et mouvant.J'ai aimé et admiré la clairvoyance de l'auteur pour disséquer la psychologie des gens qu'il croise, il sait voir au delà des apparences.C'est un livre de proximité , ce qui n'exclut pas la profondeur.



Beausoleil  d'Anne Gaihlbaud




(image provenant du site Amazon)




quand j'étais enfant j'ai dévoré la plupart des livres des collections Blanc et or,"mythes et légendes de...." et "contes et légendes de....".Avant de lire Jung et sa théorie époustouflante sur les archétypes , j'avais compris que les contes et les mythes enferment une sagesse mondiale qui nous touchent, qui que nous soyons, d'où que nous venions, dans ce que nous avons de plus profond.En lisant les récits d'Anne,c'est la petite fille en moi qui a été touchée en plein coeur et je me suis retrouvée plus d'une fois avec des larmes dans les yeux....non pas que çà soit triste,loin s'en faut....mais l'Emotion, avec des formes diverses, y est présente à chaque page.S'y développe aussi la certitude que les choses importantes sont à portée de main et que le temps passe pour chacun mais ne s'arrête pas avec nous...Bien sûr, pour qui suit Anne dans son blog, il n'y a rien d'étonnant à être plongé dans un univers d e tissus, de touchers, d'odeurs et d e couleurs....Ce livre est une ode à la transmission, rien n'est figé, rien ne s'arrête, c'est une notion qui lui est chère et la guide de façon singulière , dans ses créations textiles et dans cette belle création littéraire....Son style est  ciselé comme un bijou....moi qui ne manque pas de mots j'y ai appris une expression c'est "la laisse  de mer"....çà fait rêver, non?




Pour vous procurer ces livres, il suffit de contacter les auteurs dans leur blog...

vendredi 4 septembre 2015

un Matisse rouge pour le tableau du samedi de Lydie

Aujourd'hui  je vous présente un tableau de Matisse extrêmement rouge.
sans concession 
l'intérieur comme le prolongement du paysage extérieur mais qui serait passé par un filtre rouge
des couleurs tranchées
du blanc et du jaune qui en jettent!et même le noir est une lumière....
Matisse peintre issu du Cambrésis, pays de dentelles et de tissus,nous présente ici arbres en dentelle,fleurs brodées à gros points,tentures -paysages recouvrant murs et table....Son tableau est sensuel et serait un beau support de travail textile.
Matisse est un des maitres du Fauvisme qu'il a "inventé"

Ce tableau,à l'huile date de 1908, il est énorme, 180X220cm...Il s'appelle "la desserte rouge" et est le pendant restructuré et retravaillé,"fauvisé" d'un tableau bien plus "classique" (ah!Matisse classique!!!!!je souris!) appelé "la desserte" et datant de 10 ans auparavant....Ce premier tableau,je le trouve tristounet,il ne m'intéresse d'ailleurs que parce que son 2° jet,celui ci, est , à mes yeux, superbe,je ne le mets pas ici mais si vous voulez comparer et regarder, il est sur le net^^


Perso si on me dit MATISSE, je vois aussitôt du bleu....Samedi prochain je vous présenterai un Matisse bleu , oui, mais lequel?????


mercredi 2 septembre 2015

PACIFIQUE pour la cour de récré de Jill Bill

Nous voila repartis pour un tour, et ce mercredi Jill Bill nous propose de visualiser PACIFIQUE à la cour de récré!





L'âge aidant, elle prenait d e la bouteille
et par conséquent ,elle n'était pas si f'hic que çà!
Finis les rêves d'une existence mirif'hic,
ses lendemains,elle en était sûre, seraient apocalypt'hic, 
sa vie au présent était merd'hic




la plupart du temps asthén'hic,
souffrant maintenant de troubles neurolog'hic
et de déséquilibre psychiatr'hic
elle savait pourtant se montrer diabol'hic
et ses propos étaient souvent maléf'hic
elle avait tout d'une hystér'hic
quand elle n'était pas apath'hic




Tout le temps en état de pan'hic
face aux aléas de sa vie cahot'hic,
elle réfutait son état alcool'hic
disant que c'était une maladie génét'hic,
refusant la cure holist'hic
qui l'aurait aidée dans ses problémat'hic
à apprivoiser son moi vérid'hic
et avec soi même être enfin PACIFIQUE!



les illustrations sont des reproductions d'oeuvres de Picasso du début des années 1900



mardi 1 septembre 2015

abracadabra,et voila!pour le défit ROND de Khanel /1

En septembre Khanel pour son défi veut des ronds....(qui ne voudrait pas des ronds en plus, à la rentrée, je vous demande!!!!!)



http://petitsbonheursquotidiens.p.e.pic.centerblog.net/f373c479.gif


mesdames et messieurs, je me présente, je suis la grande magicienne,Mémézerty, abracadabra, de mon pistolet à colle, je transforme cette lampe RONDE et verte, quelconque en somme,récupérée pour 2 euros en ressourcerie, nettoyée,lustrée, chouchoutée,




en cette kitchitude préhistorique pour mon petit-fils de 6 ans qui adore les....dinos!




 il a été très content de cette lampe personnalisée, alors oui, oui, vos applaudissements  je vous prie, merci, oui, merci bien!!!!!


http://chouchoudenantes.c.h.pic.centerblog.net/62c65d9d.gif

écrire ici votre email